Skip to content

Les avantages liés à l’achat d’un bien immobilier en Espagne

25 juin, 2019
Port Soller de plaisance à Majorque - îles Balèares

Investissez dans l’immobilier dans les villes d’Espagne et profitez des avantages fiscaux offerts par la péninsule ibérique.

Quel est le prix moyen de l’immobilier en Espagne ? Quels sont les impôts et les taxes à payer lors de l’achat d’un bien immobilier en Espagne ? Pourquoi devriez-vous investir dans le locatif en Espagne ?

 

L’achat d’un bien immobilier en Espagne : Les avantages financiers

Les prix des biens immobiliers en Espagne est moins élevé que ceux en France. Le prix de l’immobilier sur la péninsule ibérique a chuté ces dernières années pour devenir nettement moins cher comparé au prix de l’immobilier dans l’Hexagone.

Le prix de l’immobilier à Madrid, la capitale, est un des moins chers d’Europe avec une moyenne de 2.800 Euros le m2 contre 3.300 Euros à Lisbonne, 8.125 Euros à Paris et 17.600 Euros à Londres.

Le processus d’achat est différent de celui de l’Hexagone puisque le contrat préliminaire est facultatif.

De plus, vous pourrez obtenir un prêt immobilier à un taux d’intérêt inférieur à celui des autres pays européens. Après la crise financière de 2008, les taux d’intérêt en Espagne ont diminué. L’Espagne a également réduit sa TVA de quatre points. Les frais de transaction immobilière sont réduits à 7%. De plus, les transactions pour un achat immobilier sont plus rapides en Espagne qu’en France.

 

L’achat de bien immobilier en Espagne : Les avantages fiscaux

L’ITP (Impuesto de Transmisiones Patrimoniales) ou impôt sur le transfert de propriété est la principale taxe en Espagne. L’ITP sur le montant total de la vente est de 6 % à Madrid, de 7 % au Pays Basque, de 8 % à 10 % en Andalousie, de 8 % à 11 % aux Baléares et de 10 % à Barcelone et à Valence.

taxes et impôts espagneLes taxes espagnoles sont moins élevées que les taxes françaises. La taxe foncière est deux fois moins élevée sur le pays de Cervantes que dans l’Hexagone, d’autant plus que la péninsule ibérique est dépourvue de taxe d’habitation.

Les taux d’imposition en Espagne sont à la baisse depuis la réforme fiscale de 2014. Ce taux est de 19% pour les non-résidents en 2017, contre 25% à 40% selon les tranches marginales d’imposition sur le territoire français.

Les impôts, les charges et les frais représentent au total 8 % à 13 % (en fonction des régions) du prix d’acquisition du bien immobilier. Vous pourrez ainsi réduire vos taxes en choisissant la ville ou la région où ladite taxe est la moins élevée.

 

 Acheter un bien immobilier en Espagne : Un investissement rentable

Un investissement immobilier est plus rentable en Espagne qu’en France. Les prix d’acquisition d’un bien immobilier en Espagne sont inférieurs à ceux en France, les charges sont moins lourdes et les loyers moins taxés (l’impôt sur le revenu des loyers en Espagne est fixé à 19 %).

Salou ville côtière de la Costa Dorada en EspagneEn outre, la demande est importante pour les villas et les appartements dans les villes espagnoles proches de la frontière française et situées en bord de mer.

Ville touristique incontournable, Barcelone est souvent choisie pour passer des vacances dans une résidence secondaire compte tenu de son dynamisme et de sa proximité. Sites historiques, réserves naturelles et plages de sable fin vous attendent, sans oublier la culture, la gastronomie espagnole et un coût de la vie moins cher qu’en France.

 

Vous avez l’envie, le désir d’acheter une maison ou un appartement en Espagne ? Contactez-nous dès aujourd’hui, nous traverserons les villes d’Espagne pour vous aider à trouver et à acquérir le bien immobilier qui vous convient.