SANTÉ

Le système public de santé espagnol est gratuit
Il fonctionne via le regroupement de médecins généralistes et pédiatres, au sein de dispensaires publics, appelés “centros de salud”, ou encore CAP “centre d’atenció primària” en Catalogne.

Pour bénéficier de la gratuité des soins, il n’existe qu’un cheminement possible, qui débute systématiquement avec le médecin traitant du centre de santé et doit se poursuivre obligatoirement au sein du service public.
A la pharmacie, une partie des médicaments sera prise en charge. Cette prise en charge dépend de l’aspect chronique de la maladie, du statut actif -ou pas- du patient, et enfin des revenus de ce dernier.

La mutuelle sanitaire privée en Espagne est une entité parallèle au système public, avec ses généralistes, ses spécialistes voire même ses hôpitaux. Les compagnies d’assurance établissent un contrat privé, dont le montant va définir la hauteur des prestations qui peuvent y être réalisées sans frais supplémentaire. Elles mettent à disposition de leurs clients une liste de médecins traitant affiliés, auxquels le patient peut faire appel. Il existe plusieurs types de contrat, selon les services et les membres de la famille que vous souhaitez couvrir.