IMPÔTS LIÉS À LA POSSÉSSION IMMOBILIÈRE

ITPSi vous achetez un bien immobilier de seconde main en Espagne, vous devrez payer l’ITP (impôt sur la transmission du patrimoine), impôt équivalent aux droits d’enregistrement en France). Celui-ci correspond à 10% du prix de vente du bien. 
Si vous achetez une maison ou un appartement neuf, vous n’aurez pas à payer cet impôt. En revanche, vous aurez à payer l’IVA (équivalent de la TVA en France), à hauteur de 10 % du prix de vente du bien. La taxe foncière appliquée en Espagne est de 30 % à 60 % moins élevée qu’en France ou en Belgique.

IRNRL’impôt sur le revenu pour les non-résidents (IRNR) se différencie si le bien est loué par des tiers ou non.

  • Si le bien est loué, l’impôt est de 19% sur les revenus nets qui correspondent aux revenus locatifs auxquels sont déduits les frais engagés dans la propriété. Effectivement, en Espagne, ces charges peuvent être déduites des revenus locatifs: les frais de nettoyage des zones communes, escaliers, entrée, maintenance de l’ascenseur, poubelles et électricité.
  • Si le bien n’est pas loué, l’impôt IRNR se calculera sur la base de la valeur cadastrale multipliée par 1,1%. Concrètement, pour un bien construit dans les années 80, d’une superficie de 50 m2 avec 2 chambres, la valeur cadastrale peut être de 50.000 euros. Cet impôt s’applique sur ces 50.000 euros, ce qui correspond à un impôt IRNR de 500 € annuels, ce qui reste très abordable et qui sera rapidement remboursé par les rentes obtenues.

Il n’y a pas de taxe d’habitation en Espagne, mais cet impôt sur le revenu des propriétaires à l’étranger pourrait revenir un peu à ce même concept. 

IBILe propriétaire devra aussi payer l’IBI, l’Impôt sur les Biens et Immeubles en Espagne, qui correspond à l’impôt foncier en France et dérisoire par rapport au système francophone. En effet, un appartement des années 80, de 50m2, avec 2 chambres, en bord de mer, peut avoir un IBI d’entre 200 et 600 € par an.

En général, la fiscalité espagnole est plus légère que dans les pays francophones, ce qui attire de plus en plus les acheteurs étrangers à s’installer en Espagne.