IMPOSITION ANNUELLE ET STANDARD SUR LE BIEN

Il n’y a pas de taxe d’habitation en Espagne, mais cet impôt sur le revenu des propriétaires à l’étranger pourrait revenir un peu à ce même concept.

Le propriétaire devra aussi payer l’IBI, l’Impôt sur les Biens et Immeubles en Espagne, qui correspond à l’impôt foncier en France et dérisoire par rapport au système francophone. En effet, un appartement des années 80, de 50m2, avec 2 chambres, en bord de mer, peut avoir un IBI d’entre 200 et 600 € par an.

Acheter et louer un appartement ou une maison en Espagne en vue de le louer reste beaucoup plus rentable qu’en France par exemple car la rente est moins taxée et les frais annuels inhérents à la propriété sont beaucoup plus modérés.