Skip to content

Les différentes langues parlées en Espagne : Castillan, Catalan, Basque et Galicien

2 mars, 2021
culture espagnole

Les différentes langues parlées en Espagne

Le castillan est la langue la plus parlée en Espagne mais d’autres langues officielles sont également pratiqués dans le pays : le catalan, le basque, le galicien et l’aranais.

Quelle langue est parlée dans les différentes régions d’Espagne ? Quelles sont les différences entre le castillan et les autres langues espagnoles ?

Les investisseurs immobiliers étrangers qui ne maîtrisent ni la langue officielle, ni les différents dialectes du pays, peuvent compter sur l’aide de Séverine Weiss et de Valérie Henrivaux, les chasseurs immobiliers francophones d’Acheter Malin Espagne, pour réaliser leur projet immobilier.

Le castillan : l’espagnol des autres nations

Lorsqu’un étranger fait connaissance avec la langue espagnole, il apprend en fait le castillan. Cette langue est surtout parlée à Madrid la capitale et, dans les deux Castilles : Castilla-y-Leon et Castilla-La-Mancha.

Historiquement, le castillan était l’espagnol parlé par les Conquistadors qui ont débarqué en Amérique. Au cours de leurs voyages, leur vocabulaire s’est enrichi de mots issus des dialectes amérindiens, comme chocolate, cacao, puma, condor, etc.

Cette langue connaît également des versions différentes en fonction des zones : l’andalou, le manchego, le murcien, l’extrémadurien, etc. Ces variantes sont regroupées en castillan du Nord et du Sud.

Aujourd’hui, le castillan est la langue de la politique, de la diplomatie et des documents juridiques.

 

Les autres langues régionales : le catalan, le basque, le galicien

Le catalan est parlé dans la région transpyrénéenne. Ses origines se rapprochent de l’ancien occitan. Certains mots sont très proches du français : « donc » devient doncs en catalan, « petit » se dit petit, etc.

Parc Güell à Barcelone en EspagneLes îles Baléares, la Catalogne et Valence parlent catalan. Cette langue régionale jouit du statut de langue officielle dans ces trois régions.

Cette langue varie beaucoup dans les différentes villes ou localités. Le catalan à Valence, Alicante et Castellon comporte des mots découlant de l’arabe. Le catalan parlé sur les îles Baléares est le majorquin.

Le catalan se décline également en catalan oriental et le catalan occidental.

Le basque est quant à lui une langue transpyrénéenne aux origines mystérieuses. Ses racines ne sont ni latines ni indo-européennes. Sur sept provinces historiques parlant le basque depuis toujours, trois d’entre elles forment le pays basque espagnol : le Gipuzkoa (capitale de San Sebastian), la Biscaye (capitale de Bilbao), et l’Alava (capitale de Vitoria-Gasteiz).

Dans tout l’ensemble du pays basque espagnol, le basque ou batua est considéré comme la langue officielle.

La Navarre parle également le basque. La région Nord de la Navarre accorde à la langue basque un statut officiel. Dans le centre, le basque est une langue semi-officielle. Dans le Sud, le basque n’a pas de statut particulier.

Le galicien, galego en espagnol, est essentiellement parlé en Galice, une région située dans l’extrême-Ouest de l’Espagne. Le galicien est aussi parlé dans une petite zone à l’Ouest des Asturies.

Les zones proches de la Galice parlant le galicien sont appelés « frange extérieure », la Franxa exterior.

Le galicien est aujourd’hui également parlé dans quelques minorités galiciennes au Vénézuéla, en Argentine et en Uruguay.

Les origines de cette langue sont proches de celles du portugais. Le galego et le portugais ne faisaient qu’un jusqu’aux environs de 1500. Les deux langues ont peu à peu commencé à se différencier. De nombreux Portugais comprennent le galego aujourd’hui. De même, nombreux Galiciens interprètent correctement le portugais.

Le galicien n’est pas accepté comme langue officielle en dehors de la Galice.

 

L’Espagne : sa richesse linguistique, son cadre immobilier attractif

Riche de ses quatre langues et dialectes, l’Espagne est aussi reconnue pour sa stabilité économique et politique. L’Espagne est l’un des pays européens les plus prisés pour l’investissement immobilier locatif.

Le pays a connu une progression de 2,5% de son PIB en 2018 selon les données de l’Institut National de Statistiques. Le loyer a augmenté de 5 à 15% dans les régions touristiques du pays.

Les institutions financières espagnoles offrent des prêts bancaires à taux fixe ou à taux variable, en fonction du montant emprunté et du délai de remboursement, pour faciliter l’investissement immobilier dans le pays. Les banques octroient des financements jusqu’à hauteur de 70% du prix d’achat pour les non-résidents et de 80% pour les résidents.

Propriété de luxe litoral espagnol | Acheter Malin Espagne

Tenté par l’aventure immobilière et linguistique en Espagne ? Contactez dès aujourd’hui Séverine Weiss et Valérie Henrivaux d’Acheter Malin Espagne pour leur faire part de votre projet immobilier dans le pays. Ces deux chasseurs immobiliers francophones vous aideront dans la réalisation des démarches administratives, dans la recherche du bien adapté à votre budget et satisfaisant vos attentes.